La dissert' libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La dissert' libre

Message  Hunab Ku le Mar 27 Jan - 2:52

Hey ouai le bleu tu va devoir te tapper une bonne vieille dissert' des familles mais on est sympa tu la fera sur ce que tu souhaites, que ce soit sur la NBA, sur ton job, sur ton livre ou film fétiche ou sur ta première petite copine (surtout si tu es une fille!) ou ce qui nous fera rêver d'aprés toi. Profite-en soit pour nous la faire fermer par ton érudition sans faille ou nous faire mourir de rire, mais rend toi original en soignant comme toujours ton style et ton orthographe. En conclusion tu nous indiquera pourquoi on se doit de te recruter...

Va-y lache toi, tu me fera plaisir le bleu! ^^
Minimum 10 lignes, joue pas avec nous...


N'oublie pas ton prénom + pseudo souhaité!

Hunab Ku
Admin

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 05/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://vnba.purforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Dissert' libre

Message  Mugen le Mer 4 Fév - 10:21

En manque d'inspiration, j'ai donc décidé de parler de la chose que je connais le mieux, c'est à dire MOI et mon intérèt pour la balle orange... Original non ?
Arnaud, 29 ans, père d'une magnifique petite fille de 3 mois, travail dans les travaux publics (nous sommes en plein dans la crise), avant la naissance de ma fille je ne vivais quasiement que pour le basket.
J'ai chopé le virus du Basket en 1991, en découvrant les NBA Finals Lakers/Bulls chez un pote, j'apprécie moyennement à l'époque (Et oui j'ai réussi à suivre la NBA toutes ces années sans avoir Canal +, un exploit). L'été suivant, après plusieurs matchs matés sur FR3, nous avons droit à une magnifique finale Portland/Chicago et là on peut dire que la passion débute. Pour ne rien arranger les JO commencent quelques semaines plus tard avec la Dream Team (la vrai) qui dévaste tout sur son passage en conservant le respect de l'adversaire... Bref la folie commence : Magazine, Trading cards, VHS qu'on se passe sous le manteau, parties interminables sur les playground...

Mais tout à une fin, à partir de 2001 jusqu'en 2003-2004 j'ai totalement décroché pour diverses raisons... tout d'abord des raisons personnelles. Puis le fait de voir des types comme Olajuwon ou Ewing finir leur carrière d'une façon si pitoyable m'a un peu dégouté du système pourri de la NBA...

Internet nous permet maintenant de pouvoir voir ou revoir des matchs de légende, pouvoir débatre de faits historiques entre "forumistes" passionnés... Bref cela a permis de rallumer la flamme...

Donc pour conclure, je traine sur pas mal de forums, je suis un peu partout comme la misère... mais aucun ne me satisfait à 100%. Alors j'ai bien envi d'essayer le votre, mais le problème c'est que je ne sais pas du tout à quoi m'attendre...

Voilà

Mugen
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Trade Machine

Message  Master Z le Mer 8 Avr - 0:43

Pré PS: Imposible de mettre des liens, c'est dommmage, cela aurait été encore mieux si vous auriez pu lire ce texte tout en pouvant cliquer sur les liens insérés dans le texte....


TRADE MACHINE

Non non, ce n'est pas un pâle remake du fameux jeu du site de la chaîne ESPN dans lequel les fans peuvent imaginer les trades les plus fou de leur imagination!


Sauf que cette fois-ci ce n'est pas du virtuel, non c'est pour de vrai, oui! On parle de 5 millions de dollars par saison et presque autant de shoots manqués en comptant les practices.

The Machine est en panne mais a-t-elle seulement fonctionner un jour? Damn, les fans des Lakers les plus masochistes peuvent sans doute se rappeler de ce Game 3 des dernières Finals face au rival de Boston où le serbe à la longue chevelure ondulée rentrait tout ce qui quittait ses mains! Fantastique! Un joueur des Lakers capable de relever le défi des Finals et son niveau.

Il faut dire que le bougre a bien choisi son moment. 3 matchs et une finale NBA perdue plus tard, il devenait libre de signer n'importe quel contrat. Seulement voilà, les heures, les jours, les semaines passent et rien... Pas un coup de fil, un texto, un mail, rien, néant le désert. Sasha est au chômage et ses beaux cheveux s'encrassent la tête posée sur son bureau, dormant avec toujours les mêmes fringues portés pour le dernier match, assis dans son fauteuil attendant désepérément à côté du téléphone...

Finalement en fin de marché, les Lakers le re-contactent pour lui demander s'il accepter leur qualifying offer... Que neni! Sasha est beau, Sasha a prouvé qu'il pouvait être bon et attend de meilleures offres! Sasha veut plus, encore plus, alors il pleure et menace de jouer repartir en Europe! Il est une star maintenant et plus un petit rôle player à 15 minutes par match! Banco! 5 millions pour rester dans la cité des anges!

Une star tellement populaire qu'au moment des tryouts de la rentrée, les Lakers Girls n'étaient pas capables d'épeler son nom! Le Slovève annonce sitôt le papier signé qu'il ne compte pas s'endormir sur son compte en banque (à froid, il avait peut-être raison) et qu'il voulait progresser et travailler dur pour devenir l'un des meilleurs shooteurs de la ligue! Et on a vu comment le boys band travaillait dur pour devenir plus adroit!

Sasha a du coeur, ce n'est pas qu'il ne veuille pas. S'il shoot comme Shaq aux lancers, c'est une teigne en défense, demandez à Raymond Felton ou Rafer Alston, n'importe quel joueur NBA peut témoigner qu'il ne se laisse pas marcher sur les pieds. Il préfère encore se pousser!

Bénéfices nets de ces millions investis cet été, des PER qui varient de -10 à -5 et des pourcentages aux tirs qui n'excèdent les 40% qu'un match sur 10. Sans compter de nouvelles ambiances au Staples Center, plus originales que les petites musiques traditionelles des autres salles: Clank! Baeng! Poam! Un nouveau marchandising des produits dérivés avec des parapluies Lakers distribués aux fans à l'entrée de chaque match mais bien compensé par le budget d'arceaux contracté par le club...

Il faut dire que malgré tout, il rentrera sans doute cette année dans l'histoire de la franchise en devenant le premier joueur pourpre et or à remporter le J. Walter Kennedy Citizenship Award grâce à ses nombreuses briques qui serviront à la fabrication de plusieurs patés de maison dans les quartiers les plus défavorisés de Los Angeles! Sasha Sucks but Sasha Cares...

Master Z
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Seb_Reggie_Fan : la NBA et moi

Message  seb_reggie_fan le Mer 20 Avr - 18:20

Je vais vous raconter une histoire. Une histoire pleine de regrets et d'espoirs brisés, une histoire triste, voici comment la NBA a oublié de me recruter !

Le vent soufflait fort, frappait aux fenêtres, en cette après-midi de Juillet, mais couvrant le vacarme, mes premiers cris résonnaient dans la clinique comme les spectateurs agités du bon vieux temps de l'arco arena. David Stern aurait apprécié, mais j'ai juste eu droit à quelques infirmières et docteurs qui pensaient assister à la venue au monde d'un bébé normal. Brimé, à la naissance, après neuf mois dans le ventre de ma mère, je voulais prouver au monde que j'étais prêt pour la NBA, déjà en tant que spectateur. L'effectif hospitalier avait du être drafté à mauvaise école, bande d'ignorants, ils ont ignoré le premier de mes talents.
A deux ans, après un entrainement acharné, je montrais mes dispositions. Encore incapable de marcher quelques mois auparavant, je courais désormais. Mais personne n'a relevé que j'étais en avance sur les prévisions. Mes parents me laissaient sur le banc lors d'une rencontre cruciale : mon destin contre la fatalité. Je savais cependant que les mots allaient venir, si je ne parlais pas, c'était juste pour éviter que mes propos soient déformés par une presse locale, avide de ragots et toujours prompte à tirer sur un rêve qui vient à peine de décoller ...
A cinq ans, j'ai tenté de feinter mon entourage. Personne ne savait que j'aimais le basket. Ils auraient tenté de me décourager. J'en venais même à vivre comme un enfant normal, rendez vous compte ! Qu'importe, je complétais mon cursus scolaire, on sait jamais quand les scouts vont débarquer et vous emmener loin de tout, mais près d'une balle orange et d'un panier.
A dix ans, frustré de ne voir personne débarquer, j'allais à leur rencontre. Je devenais louveteau chez les scouts, espérant les espionner de l'intérieur. Mais rien à faire. Ils cachaient bien leur jeu, dissimulant même leur accent américain. J'étais desespéré. Je les quittai donc, conscient que le schmilblick n'avançait plus.
Les années passent, je m'entraine en secret. Quand je lève la main en classe, je perfectionne mon shoot. Quand il pleut, j'essaie d'attrapper au vol les gouttes d'eau. Je vais jusqu'à intercepter mon bulletin de notes lorsque le facteur tente d'approcher de la boite. Quand on me parle de mon avenir, je ne sais qu'une chose, je ne resterais jamais plus de trois secondes dans la peinture. J'abandonne ainsi le tennis pour les mêmes raisons. J'essaie de contrôler la raquette, mais je suis encore trop jeune. Alors, dépité de ces vains efforts, je me promène dans le parc et décide de squatter le banc.
Un jour, un incident se révèle être la goutte qui fait déborder le vase déjà plein, sans doute rempli par mes larmes de joueur frustré. Mon père me demande ce que je veux faire, je réponds "jouer". Il me dit qu'à 18 ans, je devrais surtout penser à travailler. Bon sang, mais j'ai fait que ça toute ma vie ! Il ne comprends pas. Mon raisonnement échoue devant sa logique comme le système d'un coach sur l'indifférence de sa star face à la tentation de jouer pour sa pomme. Il me sort que ça le consterne. Ah non ! on insulte pas David Stern ! Pas devant moi ! Not in my house ! Je tente le contre, mais plus rapide, il fait faute. Et volontaire. Je résiste, mais j'ai la joue rouge. Mes parents veulent me faire sortir, de la maison, de mon terrain, alors que c'est même pas moi qui ait fait faute.
Drafté par l'ANPE, je me retrouve comme sur le banc des accusés, coupable d'une passion que je ne saurai regretter. La vie active se refuse à moi, me laissant parmi les remplacants, en quete d'un contrat ... fut-il à temps partiel. Alors, brisé par tant de barrières se fermant devant moi et mes espoirs, je me rappelle soudainement que de toute ma vie, pourtant articulée autour de la NBA, j'ai peut-être perdu de vue un léger détail ... Je n'ai jamais joué au basket !

Et voilà, ma conclusion, c'est que la NBA a négligé un potentiel énorme, vous ne trouvez pas ?

seb_reggie_fan
Prospect
Prospect

Nombre de messages : 19
Age : 33
Localisation : nimes
Date d'inscription : 18/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dissert' libre

Message  ViaNN le Jeu 21 Avr - 0:21

Jolie plûme Seb, tu m'a fais rêver!
Trés bon suspens et la fin conclût l'histoire de la meilleure des manière, j'aurai presque envie de la voir en court métrage! Very Happy
avatar
ViaNN
MVP
MVP

Nombre de messages : 2204
Age : 34
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/violencefromwithin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dissert' libre

Message  VS le Jeu 21 Avr - 1:42

Ahah énorme mec, bonne dissert, j'aprouve le style Laughing
avatar
VS
Franchise Player
Franchise Player

Nombre de messages : 749
Age : 25
Localisation : Islande
Date d'inscription : 13/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dissert' libre

Message  tigroo le Jeu 21 Avr - 14:34

vraiment sympa ce petit speech Very Happy Very Happy
avatar
tigroo
MVP
MVP

Nombre de messages : 1084
Age : 39
Localisation : REUNION
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dissert' libre

Message  Rest le Sam 23 Avr - 21:46

Quand je lève la main en classe, je perfectionne mon shoot.

rien que pour ça, je me baisse et te baise les pieds. Et une tournée générale en l'honneur de seb ! Une !
avatar
Rest
MVP
MVP

Nombre de messages : 1125
Age : 72
Localisation : Poste 4
Date d'inscription : 24/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La dissert' libre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum