Réforme universitaire

Aller en bas

Réforme universitaire

Message  Mendès le Mer 11 Fév - 22:34

Bon je lance un sujet assez "chaud" en ce moment, juste histoire de faire un peu de sensibilisation à l'égard des personnes qui ne connaissent pas ou peu le monde un universitaire.

Si je fais ça c'est surtout en réponse au constat qui s'impose actuellement d'une désinformation totale que les médias veulent bien imposer sur ce thème.
J'entend par là "les enseignants-chercheurs sont des fainéants", "ils ne veulent pas se faire évaluer", ils veulent garder leurs avantages", ou encore "la recherche française est médiocre" (copyright N.S.), etc...

Pour commencer dissiper ces affabulations. La recherche française c'est deux Nobels en 2008, un 5ème rang mondial en publication, associé à un 18ème rang mondial au niveau des financements.
Pour ce qui est des enseignants-chercheurs, il faut juste savoir de quoi l'on parle avant de dire des bêtises (et j'en ai entendu assez pour ne plus le supporter...). Je ne vais pas faire de descriptions précises étant donnés que ce serait non seulement très long mais surtout j'avoue ne pas pouvoir me vanter de maitriser ce sujet. Je vous laisse juste un lien du Nouvel Observateur pour ceux que ça pourrait intéresser:
http://bibliobs.nouvelobs.com/blog/pierre-jourde/20090210/10490/universite-les-faineants-et-les-mauvais-chercheurs-au-travail

Une petite vidéo de Marcel Gauchet.
http://www.rue89.com/2009/02/10/marcel-gauchet-sur-la-reforme-de-lenseignement-superieur
Pour ceux qui ne le connaîtrait pas (et je pense qu'à part peut-être Cedric vous êtes tous dans ce cas et c'est normal), il s'agit d'un sociologue ayant trait à l'éducation, directeur de l'EHESS, l'un des plus importantes institutions du pays en matière de sciences humaines. Bref tout ça pour dire que ce n'est pas un manche.

Voilà, si je lance ce sujet c'est donc principalement pour dissiper certaines idées véhiculées par les médias (et du gouvernement) du fait d'une totale méconnaissance du monde universitaire. Et je pense que l'objet des mouvements actuels concerne bien plus de monde que l'on croit, quand on voit qu'on touche à toute l'éducation nationale en instaurant une formation des futurs enseignants du secondaire baignant dans la médiocrité et qui risque de prouver très rapidement son inefficacité très rapidement si cette loi s'applique.

Et personnellement je commence à être sur les nerfs devant le mépris auquel j'ai droit, comme tous les étudiants et tous ceux ayant un lien avec l'université et demandant le retrait de cette réforme, de la part d'un gouvernement quine trouve rien de mieux à faire que nous montrer que la manifestation d'hier à Paris n'était pas un droit mais une tolérance accordée par les centaines de fourgons de CRS tous dehors et prêts à nous tabasser... bounce

Petite note personnelle: TF1 va même débarquer sur le campus de ma fac demain, et j'espère qu'on aura pas le droit à un reportage téléguidé dans un sens contraire à la réalité... Neutral
avatar
Mendès
MVP
MVP

Nombre de messages : 1263
Age : 29
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme universitaire

Message  cedricbdx le Mer 11 Fév - 22:57

Je t'avoue que je suis ce dossier là d'un peu loin. Je sais , j'ai honte , mais étant sorti du système, bah je suis moins informé...Et comme de mon côté c'est assez chaud aussi (à part qu'on est aussi engagé dans un projet scandaleux mais qui n'intéresse pas grand monde...d'autant que nos capacités de nuisances sont limitées)...
Enfin bon, ayant été jusqu'au master recherche j'ai quand même eu l'opportunité de cotoyer d'assez près des enseignants-chercheurs et pouvoir dire qu'ils apportent beaucoup aux étudiants qu'ils suivent (je crois même pouvoir dire que sans certains j'aurais pas été si loin...). Les traités de feignasses c'est clairement méconnaître le sujet...Mais bon, je sais pas si vous avez remarqué mais nos chers décideurs, en ces temps difficiles, semblent très prompts à essayer de monter les français les uns contre les autres. Les syndicats contre les travailleurs (un comble), le privé contre le public, les régions les unes contres les autres...serait-ce pour qu'on ne leur demande pas des comptes?...Non je divague surement Rolling Eyes Rolling Eyes ...
Enfin le mépris à l'égard de tous ces mécontentements ("j'écoute mais je ne tiens pas compte") risque de leur revenir comme un boomerang...Les antilles (spoliés depuis trop longtemps et snobés aujourd'hui), les étudiants, les travailleurs victimes de la sacro-sainte économie de marché, les fonctionnaires victimes de réformes absurdes et décidées à la va-vite sans connaissance des dossiers (éducation, NOUS ! ! )...Bref FAUT QUE CA PETE ! ! !

désolé je me suis égaré en route jcrois...
avatar
cedricbdx
MVP
MVP

Nombre de messages : 1120
Age : 35
Localisation : Bordeaux, Oregon
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme universitaire

Message  Blattman le Mer 11 Fév - 23:42

Bon dire que les enseignants-chercheurs sont des feignasses, c'est une généralité fausse et dangereuse il faut l'avouer, mais pour vous dire j'ai quelques petits cas dans ma magnifique école d'ingénieur de chimie de couleuvres les plus complètes. J'ai deux exemples en tête: mon prof d'orga, une couleuvre incroyable qui reste assis à son bureau nous envoi un powerpoint (pas de lui et en anglais) au tableau pour seul cours. Après j'espère pour lui qu'il est bon chercheur parce que sinon Rolling Eyes

Dernier cas avéré de glandeur record, mon prof de TP d'orga aka "l'homme à la tasse", j'ai 4h de TP par semaine, on le voit à 13h30 et à 17h30 le reste du temps il traine dans les couloirs avec sa tasse... Laughing

Tout ça pour dire une chose ça fait 2. Pour info j'ai été mis en contact avec une 20aine d'enseignant-chercheur à ce stade de mon crusus et 2/20, je crois qu'il y a peu de boulot qui peuvent se vanter d'avoir si peu de glandus dans leurs rangs.

Pour ce qui est de la façon dont les médias traitent les informations je crois que cela ne se limite pas au seul cas des manifestations universitaires, par exemple en ce moment les médias nous montre comment les méchantes mairies elles abusent en construisant de luxueuse médiathèque et des grand stades de foot en raquette les pauvres entreprise à l'aide de la taxe professionnelle Rolling Eyes
avatar
Blattman
MVP
MVP

Nombre de messages : 2331
Age : 28
Localisation : un tgv entre Chessy et Lille
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme universitaire

Message  Mendès le Jeu 12 Fév - 18:42

Blattman a écrit:Pour ce qui est de la façon dont les médias traitent les informations je crois que cela ne se limite pas au seul cas des manifestations universitaires, par exemple en ce moment les médias nous montre comment les méchantes mairies elles abusent en construisant de luxueuse médiathèque et des grand stades de foot en raquette les pauvres entreprise à l'aide de la taxe professionnelle Rolling Eyes

Alors ça c'est fort. Quand la taxe professionnelle représente dans certaines régions 50% des ressources...

Sinon je suis d'accord avec Cedric sur le constat général de la politique actuelle. Le problème est là, tout le monde s'en fout de ce qui peut se passer chez le voisin. On veut faire des économies partout et on va détruire l'éducation nationale, le service public, etc...
Franchement là j'ai du mal. Déjà auparavant j'étais un peu sur les nerfs, mais je crois que le fait qu'à présent ça me touche directement aggrave mon état par rapport à tout ça. Et la léthargie actuelle de la société laisse couler toute cette merde...

Donc comme tu le dis si bien: faut que ça pète. Et fort.
avatar
Mendès
MVP
MVP

Nombre de messages : 1263
Age : 29
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 14/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme universitaire

Message  cedricbdx le Ven 13 Fév - 0:53

Bah tiens juste en rentrant chez moi tout à l'heure je suis tombé à la gare sur des vilains étudiants sans repères qui occupaient les rails...C'était assez marrant j'avoue...Et bien sûr j'étais dans les deux pelés qui les ont applaudis pendant que tous les autres pestaient parce qu'ils seraient en retard de 30 min chez eux...Bref.....

Par contre c'est chaud les opérations coup de poing comme ça aujourd'hui...Y a les condés qui filment les tronches des manifestants et tout...ca m'a scotché.... Evil or Very Mad
avatar
cedricbdx
MVP
MVP

Nombre de messages : 1120
Age : 35
Localisation : Bordeaux, Oregon
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme universitaire

Message  ViaNN le Ven 13 Fév - 2:18

Je trouve ça cool de la part des forces de l'ordre de les filmer, etant donné que le fait de passer à la télévision est un aboutissement voir un but ultime pour le Français en général, ils leur offrent une belle opportunité de réaliser sans doute le plus grande reve de leurs vies! Vous voyez toujours le mal partout vous les rouges... tsss! Laughing

Plus sérieusement, j'ai du mal à capter le soucis pour les problémes de réformes.. elles vont rendre le système qui est actuellement en place pire qu'il ne l'est déjà? Non parcequ'en toute franchise vous n'allez quand même pas me dire que ce qui est en place actuellement vaut le coup de se battre pour sa survie? Si? Shocked
Personnellement je n'ai pas envisagé une demi-seconde une quelquonque inscription en université tant ce système d'apprentissage me semble hors nature et désuet vis à vis du quotidien... mais bon. En mettant cet avis de côté, qu'est-ce que ces fameuses reformes vont changer concrétement, dans votre vie quotidienne d'étudiant?

En fait ce que je ne comprend pas surtout, c'est le fait de défendre une institution complétement dépassée et putain d'abstraite qui fait quoi concrétement à part sortir 1 chomeur "spécialisé" sur 2?
Je ne connais pas la réforme, vu l'amour que je porte aux universités (ça se sent non? ^^), mais franchement si c'est pour arrêter de "produire" des bonhommes tellement sur d'eux à cause des conneries abstraites et insipides qu'ils ont pu apprendre ou se faire rentrer dans le crane, qu'à la fin ils sont apte à tout, sauf à bosser dans le monde "réel"! Bien ce n'est pas moi que ça genera, c'est clair.
Aprés ces fameuses réformes vont p'tre pourrir encore plus le truc, mais ça c'est à vous de l'expliquer à des gars comme moi qui ne se sont jamais retrouvé dans l'éducation nationnale Française. tongue
Enfin, si je me retrouvais seulement dans quoi que ce soit que l'homme ait pu créer... -mode mysanthropique off- Very Happy
avatar
ViaNN
MVP
MVP

Nombre de messages : 2204
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/violencefromwithin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme universitaire

Message  cedricbdx le Ven 13 Fév - 15:57

Ouais bah là t'arrives au fond de la question en fait. Trancher entre une université qui prépare des futurs travailleurs, qui fournit un emploi , des qualifications professionnelles ou bien un enseignement qui se trouve "coupé" de la société, qui se charge d'élever les esprits entre guillemets, de transmettre un savoir qui n'a pas d'autre finalité que de d'alimenter la réflexion sur le monde qui t'entoure...ça c'est une question de conviction profonde, c'est un peu comme trouver l'impôt sur le revenu juste ou pas, c'est une vison différente des choses....Moi, j'ai fait un cursus long en socio en sachant très bien que la rentabilité du diplôme était quasi nulle, en toute connaissance de cause, tu peux donc deviner que je partage pas ton avis. Je voulais juste rester encore en dehors de la vie métro(ou train pour moi)-boulot-dodo, gagner sa vie en obéissant gentiment à son patron...je voulais juste prolonger cette parenthèse où tu te poses et tu te contentes de réfléchir au monde qui t'entoure, à lire , à enrichir ton savoir de manière complètement gratuite et désintéressée (c'est tellement rare aujourd'hui les trucs gratuits et désintéressés)...Du coup quand tu parles des "conneries abstraites et insipides" bah je le prend un peu pour moi et je peux pas être d'accord là dessus...Je suis bien content que grâce à ces conneries là je me sente un peu moins être un mouton que beaucoup de ce(ux) que je vois évoluer dans mon monde (je sais ça a un côté prétentieux de dire ça)...
Pour autant, je suis pas forcément contre le fait qu'il y ait un peu (mais juste un peu alors) de professionnalisation à la fac...Je sais que c'est un mot qui fait froid dans le dos à la communauté étudiante et aux syndic' étudiants en particulier et faut admettre qu'ils marquent des fois contre leur camps à ce sujet...Et surtout, les arrivants à la fac, faut qu'ils soient informés de là où ils mettent les pieds. Je parle des étudiants qui viennent pas d'un milieu qui connaît le système (mode Bourdieu on), qui se font peut-être des illusions sur ce que va leur offrir la fac à la sortie, là c'est important qu'ils sâchent à quoi s'attendre...
Mais encore une fois, condamner des filières juste parce qu'elles ne rentrent pas dans ce dont l'économie de marché a besoin pour fonctionner, juste parce qu'elles ne produisent pas de bons petits travailleurs dociles, là je dis non, non et non ! ! ! !
avatar
cedricbdx
MVP
MVP

Nombre de messages : 1120
Age : 35
Localisation : Bordeaux, Oregon
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme universitaire

Message  ViaNN le Ven 13 Fév - 18:10

OK je comprend ce dont tu veux parler, mais à ce moment là en tant que citoyen à part entière quand je te lis j'ai juste envie de bondir car en gros il faudrait garder l'université publique, donc conserver ses fonds public voir les augmenter, pour uniquement permettre l'accessibilité d'une pseudo érudition à certains, qui n'apporte rien ou peu à la nation dans sa globalité? C'est juste pire que ce que je pensais...
En plus je m'excuse mais avec du recul je me sens bien moins mouton en ayant apprit plusieurs métiers par moi même ou bien par l'opportunité, la chance de certaines rencontres de personne qui ont pu me transmettre un savoir faire ou un savoir vivre par l'action et non pas un savoir-mort, comme je l'appel, qui n'est qu'une régurgitation de bouquin plus anciens les uns que les autres sur de la potentialité ou la théorie de tel ou tel chose à réaliser...
Mon opinion est sévère pour la bonne raison que je trouve ça inadmissible de favoriser à ce point une culture qu'on pourrait cataloguée de purement théorique qui n'apporte que trés peu au final à la France, face à un manque éloquent pour les formations et apprentissages concrets, qui par manque de moyen, d'effectif ne te permettent pas de réaliser quelque chose de concret et pour toi et pour la nation.
A titre d'exemple, le gars sur-motivé qui a une réelle envie et besoin d'entrer par exemple dans un corp de métier tel l'architecture imaginons, s'il veut ou ne peut qu'y rentrer par un moyen public, devra attendre en moyenne 2 années pour simplement commencer sa formation. Et cela en sachant que des besoins nationnaux sont en jeux puisque c'était encore il y a peu un secteur en forte demande de main d'oeuvre et à cause d'un manque d'argent, qui est utilisé à droite à gauche pour des conneries diverses et variées et également par conséquent un manque d'effectif de formation, bien ni l'employeur qui paie pour l'argent public, ni l'élève n'auront accès à ce service utile, puisque recherché pour et par le peuple. Alors aprés quand je vois que des gars qui en branlaient encore moins que moi au lycée se font financer des études pendant 4 voir 5ans, bien s'amuser et surement pas se remplir la tête de connaissances mais plutôt de X et Y drogue ou alcool... j'ai juste envie de bondir, pour moi, pour l'argent public et aussi pour des gars qui comme toi ont pu se servir intelligement de ce système universitaire à des fins plus noble mais encore une fois, absolument pas prioritaire sur du concret.

A titre personnel je peux aussi me sentir vexer de lire que l'université est une sorte d'élite et par orgueil amical je dirais que je n'ai pas eu besoin de l'université, ni du reste.. (les 3années de branlette de 15 à 18ans vous savez..? ), pour m'intéresser à des sujets autrement plus variés, tout aussi intéressant et gratuit pour le reste de mes petits concitoyens durant de nombreuses années. Tu me confirmeras que tu peux aborder avec moi autrechose que le basket ou la musique en sujet de conversation?

Bref, je pense qu'on doit privilégier les faits et non les paroles car la France a déjà bien souffert de ça depuis bien trop longtemp, dès qu'on voit quelqu'un essayer concrétement des choses ils se heurtent à un peuple près à en découdre pour CONSERVER ses privilèges, ses besoins, son confort et ça au détriment de toute sorte d'évolution et quand tu es un minimum humaniste et que tu crois en l'homme (même si tu détestes ce qu'il fait...) c'est juste frustrant!

Tout ça pour dire aussi que je ne sais toujours pas ce que sont ces réformes! Laughing
avatar
ViaNN
MVP
MVP

Nombre de messages : 2204
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/violencefromwithin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme universitaire

Message  Blattman le Ven 13 Fév - 19:04

ViaNN a écrit:
Bref, je pense qu'on doit privilégier les faits et non les paroles car la France a déjà bien souffert de ça depuis bien trop longtemp, dès qu'on voit quelqu'un essayer concrétement des choses ils se heurtent à un peuple près à en découdre pour CONSERVER ses privilèges, ses besoins, son confort et ça au détriment de toute sorte d'évolution et quand tu es un minimum humaniste et que tu crois en l'homme (même si tu détestes ce qu'il fait...) c'est juste frustrant!

ViaNN quand je lis ça je me dis que tu parles sans trop connaitre. Au moins tu as le mérite de le reconnaitre et rien que ça c'est une qualité rare.

Ses privilèges ? Non mais c'est quoi ce terme miteux ? Je sais bien que c'est la dernière mode des petites gens qui veulent se croire faisant partie de l'élite bourgeoise que d'utiliser les termes ces termes psedo-élitiste pour avoir l'impression de faire partie d'un autre monde mais tout de même. Les privilèges... non mais après les privilèges de la banque de France (vous savez cet organisme étrange et inutile, qu'on démantèle suite au traité de Maastricht alors que c'est lui qui a permis de limite l'impact de la crise sur l'économie Française et entreprise qui paye le plus d'impôt à l'état français!) de la SNCF (vous savez ses glandus qui passent leurs journées à se faire insulter ou à s'excuser pour la faillibilité de la mécanique !) maintenant voici les privilèges des étudiants. Rolling Eyes

Déjà un gros point les réformes en cours ne s'applique pas uniquement à l'université mais à l'ensemble de l'enseignement supérieur.
Donc même aux fameuses formations qui permettent d'avoir à la fin des mecs capables de sortir avec un boulot qui génèrera progrès et dynamique économique. Par exemple dans mon école d'ingénieur on a de nombreux enseignants-chercheurs qui sont concernés par ces mesures (il n'y a que ça en théorie dans une école). On va donc se décider de fragiliser leur travail alors qu'ils sont clairement aux pointes des recherches (si si je vous assure la chimie ça apporte quelques valeurs pour une entreprise). D'ailleurs faut pas faire comme si c'était une nouveauté qu'on fasse entrer la capital dans l'enseignement supérieur, toutes les écoles d'ingénieurs publiques n'appartiennent à l'état qu'à hauteur de 50% ou juste un peu plus, le reste c'est des industriels.

Après tu décris une formation généraliste comme étant "insipide et abstraite", intéressant ça, élever l'esprit humain est donc une tare ? Ensuite certaines notions qui peuvent paraitre abstraites et hautement théorique (comme les mathématiques théoriques) vont pouvoir permettre à des personnes ayant plus un travail "d'application" de pouvoir permettre le progrès. Bon maintenant pour ce qui est des sciences humaines, elle sont aussi importantes à mon avis, entre l'étude de l'histoire (comment avancer si l'on ne sait pas d'où l'on vient ?), les études des comportements humains, l'économie, la politique, le droit sont toutes des choses importante pour la société !

Bref j'estime avoir eu un parcours scolaire honorable et je l'avoue sans honte sans l'éducation publique cela aurait été impossible, dans le système américain par exemple j'aurais été obligé de travailler après mon bac, sachant qu'on risque d'aboutir à un modèle américain avec ces réformes je vous cache pas mon dégout pour ces mesures.
avatar
Blattman
MVP
MVP

Nombre de messages : 2331
Age : 28
Localisation : un tgv entre Chessy et Lille
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme universitaire

Message  ViaNN le Ven 13 Fév - 20:41

Le sujet je le connais trés bien, pas parceque j'ai écouté un tel ou un tel balancer ses théories élaborées derrière un ordi tranquiillement chez lui ou dans une de ses universités mais parceque la réalité je la vis au quotidien et sous le maximum d'angle possible et je ne laisserai personne me dire qu'à l'heure actuelle il y ait un seul mode de focntionnement qui va dans un sens d'évolution positif.

Et puis comment s'insurger devant le fait de dire qu'on est un putain de peuple de PRIVILEGIES???
Faut avoir un sacré paquet de merde devant les yeux ou s'être fait méchament bourrer le crâne pour dire qu'on est limite à plaindre et qu'il faut prendre les armes pour garder nos acquis! Nos asquis j'en suis mort de rire rien qu'en l'écrivant tant c'est antinaturel. Tu ne te rends pas compte qu'au quotidien il n'y a rien de sur et que ce qu'on te sert comme acquis dans une histoire sanglante remplit de héros impalpables, n'est qu'un gros gateau virtuel servit uiquement pour te rassasier suffisament pour que tu laches la grappe aux décideurs et que lorsqu'il y a une pseudo crise historique blablabla... ce n'est qu'un bataille de pouvoir pour changer la couronne de place?
Battez vous donc pour ces privilèges, droits, appelez les comme vous le souhaitez, le résultat sera toujours le même... le visage qui tiendra les rennes changera peut être mais ce qu'il y aura dedans sera identique et encore une fois l'homme se sera battu pour l'accession à la facilité et surement pas à l'évolution.

Je veux bien "prendre les armes" avec vous pour combattre un nouveau système qui pourrait nuir à tout un chacun dans un monde relatif mais si c'est pour revenir sur ce qu'on a déjà, qui est entièrement grangéné et régit par la thune et surement pas sur la valeure des choses et les principes absolues, je ne vois pas pourquoi je perdrai des forces là dedans...

Ah et puis "élever l'esprit humain" en lui bourrinant le crane d'informations basées sur des théories cloisonnées entre deux régles établit qui changent au grès des découvertes faites elles, sur le terrain; ou l'apprentissage du passée depuis des siècles et des siècles pour le refaire à l'identique en boucle à l'erreure près ou dire qu'on étudie un comportement humain sans être confronté à la moindre situation concréte.. je m'excuse ça m'élève pas le mien.
Les plus grands sont ceux qui ont osé et tenté de voir au delà de ce qui est établit et tu sais pourquoi? parceque pour le moment nous ne sommes rien dans l'univers et s'appuyer dur comme fer sur de la théorie exclusivement humaine est juste monstrueusement prétentieux et surtout en plein dans une ligne de regression par définition.
Tous systeme en place se doit d'avancer, de bouger, d'évoluer! Et j'ai pas fais HEC ou autres pour comprendre ça.. L'humilité et la prise de recul sont les meilleures armes qu'on est et bien peu de formule, dogme ou autres lois moderne ne les mettent en avant... pas étonnant de voir où nous en sommes.

Et pour apporter quelque chose de concret à tous ces mots... je pense que l'éducation devrait se tourner vers l'art sous toutes ses formes littéraire, musicale, cinématographique car d'une l'envie d'apprendre et beaucoup plus fortes et efficace quant il y a création et ensuite car l'art est bien plus sain et humble que les principes en place d'apprentissage car il y a toujours cette part d'incertitude qui est en permanence mis en lumière avant même le sujet présenté.
Et je vous assure que pour écrire un scénario de film, clip, doumentaire, ou pour écrire les textes d'un album, des romans... il y a un back up de recherche absolument énorme à fournir et en comparaison d'une thèse ou autre... l'implication et l'apport de connaissance est incomparable...
C'est une humble idée parmis d'autres... ^^


Merde c'était un débat politique, j'ai un peu dévier le truc... dsl! tongue
avatar
ViaNN
MVP
MVP

Nombre de messages : 2204
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/violencefromwithin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme universitaire

Message  Blattman le Ven 13 Fév - 21:20

Je suis désolé ViaNN mais je ne pourrais pas croire un seconde à ce que tu dis, j'y peux rien cela vient de mon éducation.

J'ai été éduqué dans une famille où on m'a toujours dit "On n'a pas les moyens, t'auras surement peu de choses en héritage, mais ton héritage ce sera ton instruction". Tu auras peut m'arguer tout ce que tu veux, mais l'enseignement auto-didacte est certes d'une rare puissance, mais il faut se rendre à l'évidence, c'est une voie plus longue et plus imparfaite qu'un enseignement scolaire. Bon maintenant que le côté philosophique est passé, pour en revenir aux débat de la réforme universitaire je crois qu'il s'agit tout simplement de savoir si on veut d'une université opportunité et réservée aux familles les plus riches ou si on continue de se dire que le seul moyen pour que l'humanité avance c'est tout simplement d'éduquer les gens et de les faires parvenir à un niveau de savoir supérieur. Il est un fait absolu c'est qu'il a toujours été dans les visions de droites que la masse doit recevoir une éducation minimale afin d'être plus facilement manipulable.

Bon faut avouer qu'à l'heure actuelle c'est réussi, on nous apprend que la délation est une valeur républicaine et personne ne se scandalise.

Alors il est clair que le système d'éducation français est imparfait pour le moment mais c'est pas ces mesures qui l'amélioreront.
avatar
Blattman
MVP
MVP

Nombre de messages : 2331
Age : 28
Localisation : un tgv entre Chessy et Lille
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme universitaire

Message  Rest le Ven 13 Fév - 21:24

ViaNN a écrit:
Les plus grands sont ceux qui ont osé et tenté de voir au delà de ce qui est établit et tu sais pourquoi? parce que pour le moment nous ne sommes rien dans l'univers et s'appuyer dur comme fer sur de la théorie exclusivement humaine est juste monstrueusement prétentieux et surtout en plein dans une ligne de regression par définition.



t'es deguelaaaaassse, t'as pas le droit de nous diiiire çaa No No No No No
avatar
Rest
MVP
MVP

Nombre de messages : 1125
Age : 73
Localisation : Poste 4
Date d'inscription : 24/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme universitaire

Message  cedricbdx le Ven 13 Fév - 21:30

Ouais finalement ce que tu dis en substance c'est que tu rejettes tout ce qui s'apparente du près ou de loin à de l'apprentissage théorique et qu'en gros chaque génération, voire chaque individu devrait se créer sa propre vision des choses à partir d'une page blanche sans tenir compte de ce qui a été pensé dans le passé...Mouais...je crois pas nécessairement que toute théorie vise à enfermer ceux qui les apprennent dans un carcan de pensée, bien au contraire...D'une part si tu veux changer les choses autant savoir comment elles fonctionnent et d'autres part beaucoup de théorie sont des attaques du système établi...Enfin je sais pas si j'ai bien cerné ton propos mais bon...Personnellement j'ai toujours la conviction que le savoir est une arme redoutable (ne serait que du point de vue très concret de l'économie)...
Finalement y a une contradiction dans ce que tu dis puisque qu'à la fois rester enfermer dans nos savoirs établis nous empêcherait de bousculer les choses et de ne pas rééditer des erreurs passées...mais en même temps ce sont les étudiants, toujours en tête des mouvements sociaux sociétaux d'envergure qui essayent d'engendrer une remise en cause totale du système et qu'on accuse d'être utopistes...
Autre point: tu semble dire plusieurs fois que l'étudiant lambda s'enferme dans ses bouquins en se coupant du monde, sans savoir comment les choses fonctionnent..C'est peut-être le cas pour le petit bourgeois de Neuilly qui fait ses grandes écoles mais ca correspond pas au quotidien de la majorité des étudiants...



enfin tu dis:
A titre personnel je peux aussi me sentir vexer de lire que l'université est une sorte d'élite et par orgueil amical je dirais que je n'ai pas eu besoin de l'université, ni du reste.. (les 3années de branlette de 15 à 18ans vous savez..? ), pour m'intéresser à des sujets autrement plus variés, tout aussi intéressant et gratuit pour le reste de mes petits concitoyens durant de nombreuses années. Tu me confirmeras que tu peux aborder avec moi autrechose que le basket ou la musique en sujet de conversation?

C'était bien sûr pas mon propos....mais j'ai la faiblesse de penser qu'acquérir un savoir de manière autodidacte reste quelque chose d'assez peu répendu...Bien sûr quand je pense ça c'est bien sûr aussi par rapport à mes référentiels personnels, à mon parcours...Je veux dire, sans bourses d'étude, sans fac ouverte, je serais sans doute aujourd'hui en train de trimer 8H par jour dans une usine au bord du dépôt de bilan comme la plupart des hommes de ma famille. J'aurais sans doute aucune conscience politique , aucun esprit critique sur la le fonctionnement de mon pays , du monde, de l'humanité même...Ca se trouve je ferais même du tunning va savoir affraid

Bon ce qui est de l'emploi du terme privilège c'est encore autre chose....et là j'ai plus le courage...


VNBA : forum de basket number one sur les débats philosophico-politiques... afro afro


ps: arf deux posts quand je tape le mien...tant pis j'édite pas...
avatar
cedricbdx
MVP
MVP

Nombre de messages : 1120
Age : 35
Localisation : Bordeaux, Oregon
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme universitaire

Message  Rest le Ven 13 Fév - 21:32

cedricbdx a écrit:
Autre point: tu semble dire plusieurs fois que l'étudiant lambda s'enferme dans ses bouquins en se coupant du monde, sans savoir comment les choses fonctionnent..C'est peut-être le cas pour le petit bourgeois de Neuilly qui fait ses grandes écoles mais ca correspond pas au quotidien de la majorité des étudiants...

Olala les chichés !
avatar
Rest
MVP
MVP

Nombre de messages : 1125
Age : 73
Localisation : Poste 4
Date d'inscription : 24/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme universitaire

Message  ViaNN le Ven 13 Fév - 21:48

note rapide à développer:
Je ne suis pas contre l'instruction mais pas du tout en accord avec les moyens de sa diffusion actuelle.
Et de plus, on se comprendra difficilement puisque je parle a un niveau absolue et vous a un niveau relatif précis.
avatar
ViaNN
MVP
MVP

Nombre de messages : 2204
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/violencefromwithin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme universitaire

Message  ViaNN le Ven 13 Fév - 21:51

note rapide à développer:
Je ne suis pas contre l'instruction mais pas du tout en accord avec les moyens de sa diffusion actuelle.
Et de plus, on se comprendra difficilement puisque je parle a un niveau absolue et vous a un niveau relatif précis.

Sinon les comparaisons politique droite/gauche pour avoir cotoyé le monde politique plutôt bien, j'ai juste envie de rire un bon coup (mais c'est pas méchant hein!) car franchement Blatt tu es hyper crédible de penser à une difference nottable de conviction et de fonctionnement. Mais alors vraiment!


C'est à dévellopper, je suis à la bourre!
dsl
avatar
ViaNN
MVP
MVP

Nombre de messages : 2204
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 06/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/violencefromwithin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme universitaire

Message  Blattman le Ven 13 Fév - 23:26

ViaNN a écrit:
Sinon les comparaisons politique droite/gauche pour avoir cotoyé le monde politique plutôt bien, j'ai juste envie de rire un bon coup (mais c'est pas méchant hein!) car franchement Blatt tu es hyper crédible de penser à une difference nottable de conviction et de fonctionnement. Mais alors vraiment!

Ce que tu appelles gauche n'est pas la même chose que moi tout simplement.
avatar
Blattman
MVP
MVP

Nombre de messages : 2331
Age : 28
Localisation : un tgv entre Chessy et Lille
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme universitaire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum