Rookie 2009/2010: le point (épisode 10: Mise au point avant le all-star game => Les meneurs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

10022010

Message 

Rookie 2009/2010: le point (épisode 10: Mise au point avant le all-star game => Les meneurs)




Et voici enfin pour vous le gros morceau de cette classe qui restera peut être la plus dense en meneur. Une fois de plus cette année, c'est globalement très homogène, des joueurs capables de faire leurs trous dans la league mais pas un grand nombre d'artiste qu'on devrait voir fréquenter le ASG, exception faite de quelques joueurs bien sûr. Il faut tout de même admettre que le rôle de la mène est un cran au dessus des autres, en voici l'illustration.






Rodrigue Beaubois

Encore un français qui a bénéficié d'une grosse hype pré-draft grâce à un physique qui plait aux USA. Mais contraire à Ajinca il avait vraiment eu l'opportunité de s'aguerrir en France avant son départ. Moralité il n'a même pas fait un détour par la D-league et a réussi à faire son trou dans la rotation d'une bonne équipe des Mavs, grâce à des bonnes contributions en sortie de banc.
Les Plus: Sa vitesse. Ses qualités athlétique. Un shoot à 3points solide. Kidd comme mentor.
Les Moins: Encore beaucoup d'interrogations sur ces capacités à la mène, très score-first pour le moment. Un peu léger physiquement.





Darren Collison

Au commencement de la saison il était vu par Scott comme le joueur qui permettrait à Paul de voir son temps de jeu limité. Après l'éviction de Byron, le rookie s'est vu responsabiliser et a particulièrement bien tenu son rôle, tant dans la gestion de la second unit que dans l'intérim dans le 5 de départ avec les blessures de Paul. Si bien qu'on se questionne si jamais il ne mériterait pas mieux qu'une place de simple back-up de Paul.
Les Plus: Sa vitesse. Sa défense étouffante avec un pressing très haut et une capacité à ne pas lâcher un centimètre à son adversaire. Un shoot à 3 points. Une bonne capacité à trouver ses gros. Chris Paul comme mentor (impossible de faire mieux).
Les Moins: Encore brouillon dans sa gestion du jeu. Physiquement léger.





Stephen Curry

Malheureusement pour lui il a rejoint les Warriors, équipe connue et reconnue pour son incapacité à gérer les jeunes talents. Cependant il a réussi à acquérir la confiance de Nelson et se faire une place au soleil. Depuis le début de la saison il est en constante progression avec des bonnes performances durant l'absence de Ellis.
Les Plus: Une bonne vitesse. Un bon shoot. Bonne lecture des passes adverses.
Les Moins: Compatibilité avec Monta Ellis ? Physiquement léger. Un score-first même si pour sa défense c'est ce que veut le "système de jeu".





Tyreke Evans

Dur d'avoir raté la performance du rookie de Sacramento. Grand favori pour le titre de ROY il fait une saison vraiment impressionnante mais après avoir surpris tout le monde en propulsant son équipe dans une bonne dynamique au début de la saison et en montrant que la draft 2009 ne se limitait pas à Griffin en monstre physique. Il joue meneur mais il est dur d'occulter le fait qu'il a été meilleur au poste d'arrière.
Les Plus: Sa grande taille. Son athlétisme, son physique. Un joueur clutch. Grosse palette offensive.
Les Moins: Encore des interrogations sur où le faire jouer. Compatibilité avec Martin ? Encore des progrès en défense et s'il persiste à la mène il faudra aussi améliorer la gestion du jeu et la vision du court.





Jonny Flynn

Bien moins médiatisé que les deux meneurs les plus en vus que sont Jennings et Evans, l'ancien de Syrracuse fait son bonhomme de chemin et n'a pas à rougir de sa performance. Sous la houlette d'un Rambis déterminé à créer le meilleur meneur aillant évolué dans le triangle, il continue d'apprendre. Quelques grosses performances viennent égayer d'autre prestations plus médiocres.
Les Plus: Massif. Rapide. Teigneux. Un apprentissage qui devrait s'avérer payant dans les années qui suivent et qu'ils semblent endurer sans se plaindre. Capable de créer la décision. Des vraies qualités de meneur d'homme pas encore exprimée vu son ancienneté dans l'équipe.
Les Moins: Sa taille. Encore beaucoup d'irrégularité.





Sundiata Gaines

Il a définitivement marqué les esprits avec son shoot au buzzer victorieux pour le Jazz. Venu dans l'Utah comme lot de consolation pour le départ de Maynor il a réussit à prouver qu'il méritait sa place autrement que grâce à un faible salaire.
Les Plus: A été capable de gagner la confiance de Sloan. Ce tir clutch à la dernière seconde qui a su créer une grosse hype autour de lui.
Les Moins: Pas tout jeune. Encore tout à prouvé.





Jrue Holiday

Il avait été vendu comme un Russel Westbrook en second, mais il est loin de réussir une aussi bonne saison que son ainé. Un joueur qui a probablement été sur-coté avant et après la draft, mais qui au final méritait bien sa sélection tardive tant il est loin d'avoir montré des signes d'être prêt au plus haut niveau. Il a tout de même réussit quelques bonnes performances et Jordan semble avoir compris que l'avenir de la franchise passait par lui.
Les Plus: Un gros potentiel.
Les Moins: Rien n'est fait loin de là, encore beaucoup de chemin à parcourir pour ce jeune joueur.





Brandon Jennings

Le joueur ayant eu le parcours le plus atypique de sa génération n'a pas tardé à faire parler de lui. Peu après avoir acquis la confiance de l'exigeant Skiles il a explosé à la face du monde grâce à une grosse performances de 55points contre une équipe des Warriors en perdition. Depuis il est plus attendu et n'a jamais vraiment pu récidiver
Les Plus: Un petit gars qui a de la personnalité, un original avec du talent ça faisait longtemps que ça manquait en NBA. Il peut prendre feu et tout rentré. Un bon sens de la passe. UN vrai meneur.
Les Moins: Il faut qu'il prenne du plomb dans la tête. Sa gestion du jeu est à améliorer.





Ty Lawson

Encore un joueur qui a su se faire une place dans la rotation d'une équipe amibitieuse. Il semble même être l'évidence dans la continuité de Billups. Ce dernier lui sert de mentor en attendant de lui laisser les clefs du camion. Surtout que dés qu'on lui a laissé la possibilité de s'exprimer sur de longs temps de jeu il s'est montré déjà une option viable.
Les Plus: Sa vitesse. Massif (j'appelle MBenga à la barre pour témoigner). Un jeu propre contrairement à ce qu'on attendait au vue de ses habitudes à NC. Une mentalité de vainqueur. Une mentor nommé Chauncey.
Les Moins: Petit. Stuckey avait l'air brillant derrière Billups. Encore des progrès à faire en défense.





Eric Maynor

Alors que les mormons avaient crus trouvé le back-up idéal pour Williams, ils ont du s'en séparer et l'offrir sur un plateau d'argent aux hommes de Presti qui a encore réussit une belle affaire. Sur ce qu'il a pu montrer lors de sa saison rookie, Maynor pourrait même faire office de starter potable.
Les Plus: Bon passeur. Il a bien compris son rôle en sortie de banc. Est capable de scorer lorsque son équipe en a besoin.
Les Moins: Une rude concurrence dans l'effectif du thunder. Physiquement léger. Encore beaucoup à apprendre.





Patrick Mills

Après une blessure qui l'a tenu écarté des parquets pendant de long mois il n'a pas tardé à faire parler de lui avec des grosses performances en D-league. Pour le moment il peine à translater ce qu'il a montré au niveau NBA, mais les entrainements vont s'enchainer et lui permettre de progressivement se hisser à son niveau, à ce moment là on pourra porter les conclusions.
Les Plus: Sur ce qu'il a montré jusque là (en D-league et aux JO), c'est un défenseur acharné, avec une bonne vitesse, un bon sens de la passe ainsi qu'un bon shoot.
Les Moins: Pas une superbe vision du jeu. Une mentalité de score-first. Encore tout à prouver.





A.J. Price

Invité surprise, il a réussi à profiter des lacunes de Ford pour gagner la confiance de O'brien. Cependant il ne semble pas être capable de s'imposer comme une solution à long terme viable à la mène.
Les Plus: Capable de scorer et de tenir la mène, en tout cas mieux que TJ Ford.
Les Moins: Pas tout jeune. Loin d'être au niveau des autres starter à son poste dans la league.





Jeff Teague

Dur d'évoluer dans une équipe qui joue les premiers rôles et qui en plus à deux joueurs majeurs qui jouent à son poste. L'ancien de Wake Forest continue d'essayer d'apporter sa contribution en sortie de banc sur un temps de jeu minimaliste. Il a tout de même réussis quelques performances probantes lorsqu'on lui en a laissé le temps.
Les Plus: Bon défenseur. Très appliqué. Un bon shoot longue distance. Mike Biiby comme mentor, pour un joueur ayant un profil assez proche du vétéran.
Les Moins: Encore tout à prouver surtout sur l'organisation du jeu.



Ainsi s'achève ce grand tour d'horizon pour les rookies.
Je pense que ce qu'il faut retenir c'est que globalement cette draft est riche en très bon contributeurs mais plutôt courte pour les joueurs d'exception en comparaison à la précédente.
Personnellement je tiens à dire que mes coups de cœur cette saison vont à Sam Young, dont je n'attendais pas d'aussi bonne performances offensive au niveau supérieur, Thornton, que je n'attendais tout simplement pas et encore moins à ce niveau là, et Blair, qui lui est là où je le voulais..
Côté des personnes que je n'attendais pas si bon et que je dois l'avouer ça me plait pas plus que ça de m'être planté c'est Gibson et Casspi, auxquels je ne croyais pas (voir Beaubois).
Bref une saison pleine de surprises, profitons en !
avatar
Blattman
MVP
MVP

Nombre de messages : 2331
Age : 28
Localisation : un tgv entre Chessy et Lille
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Rookie 2009/2010: le point (épisode 10: Mise au point avant le all-star game => Les meneurs) :: Commentaires

avatar

Message le Mer 10 Fév - 3:31  VS

Voila qui devient intéressant Cool

On peut pas nier que c'est quand même une draft vraiment riche au niveau des Guards.
Déjà on a le gros gros poisson, en la personne de Tyreke Evans qui y'a encore quelques semaines avait un rythme infernal et qui portait à bout de bras les Kings. Ce joueur est physiquement au point pour la NBA, c'est assez bluffant de voir l'aisance qu'il à sur les parquets. Il à seulement 20 ans!! Une superbe palette offensive compilait à un instinct de Clutch-Killer (cf le match contre les Lakers).
Cependant comme tu le notes son association avec Martin semble voué à l'échec, mais les californiens refuse catégoriquement de transférer K.Martin. Même si certain (comme Tigroo par exemple) pense que le poste de meneur lui permettra de devenir un meneur massif et polyvalent avec le temps, un peu à la Magic, pour moi c'est clair et net l'ancien de Memphis est un Combo Guard, et donc un meneur en carton, c'est pas anodin si c'est stats sont en net recul car Tyreke Evans à beaucoup plus de facilité à s'exprimer au poste d'arrière.
La Stratégie des Kings de garder Martin et de s'engouffrer dans les fin fonds du classement peut être assez intéressante. En effet, Martin pourrait servir de sérieuse monnaie d'échange cet été, et avec un peu de chance Sacramento pourrait récupérer John Wall, imaginer le Backourt de fou furieux, il suffirait aux Kings de renforcer un peu le banc et le secteur intérieur, et ils auraient l'équipe la plus prometteuse de la NBA, faut savoir que c'est actuellement la plus jeune de la ligue, franchement j'attends que ca, je suis bien nostalgique de la période Bibby-Webber.

Ensuite on à un type comme Jennings, qui est vraiment ahurissant offensivement, qui aurait pu penser que les italiennes faisait un tel effet au basketteur ricain...A lui seul le numéro 3 à su redonner des couleurs à la franchise du Wisconsin. Certes la blessure de Redd lui a permis de s'exprimer pleinement mais l'ancien de Bologne n'a pas fait semblant. Jennings à un bien meilleur shoote que son pote de Draft Evans, puis franchement il dégaine à une vitesse c'est fou!! Durant les 20 premiers match j'avais l'impression qu'il avait des nerfs d'acier, ne tremblant quasiment jamais devant la pression, il à pris le rôle de leader assurant parfaitement l'intérim de Redd. Le jeu actuel de la NBA convient parfaitement à son profil cependant tout n'est pas rose pour le Buck, sa sélection de shoot est vraiment dégueu, et il n'est pas rare de le voir shooté avec 30% de précision et franchement ca pique les yeux. Après pas sur qu'il est l'intelligence d'un Evans ou Flynn sur le parquet, c'est une machine à scorer mais autour c'est pas si bien...Et ces derniers temps il subit clairement une baisse de régime, qui l'a écarter définitivement du titre de meilleur Rookie de l'année. Nul ne doute que ce joueur deviendra un super meneur offensif, en témoigne ces 55 points, mais ce que je me demande c'est si il arrivera à améliorer les autres secteurs de son jeu pour devenir un joueur vraiment influent sur les résulats de son équipe.

« Il n’y a que dans l’Utah que quelqu’un peut oser porter la même moustache qu’Adolf Hitler. » Non ce n'est pas en majorité pour ca que je suis fan de Ty Lawson même si ca aide Cool Quel claque en pleine face, il envoie Lawson, quand il commence à claquer des gros tomards ca te retourne la rétine sérieux!! Très vite il à su devenir un élément important de la rotation des Nuggets piquant en moyenne 20 minutes à Billups et Afflalo. L'ancien Tar Heel m'a vraiment fait plaisir à chaque fois que je l'ai vue et surtout quand j'ai vue qu'il écraser le Belge le plus moche du monde. Il apprend vite et sagement, en même temps quand Chauncey parle il suffit de l'écouter, il est super propre dans son jeu et ne perd que très peu de ballon, même si son jeu de passe n'est pas énorme (3.5/game) il à tout pour s'améliorer dans ce secteur. Son altruisme et son efficacité sont des bons points pour lui et franchement j'ai pas grand chose à lui reprocher.

En ce qui concerne Stephen Curry j'étais plus sceptique et son début de saison à plus ou moins confirmer ce que je pensais, puis là il sort un mois de Janvier tout juste monstrueux (19.5 points, 4.4 rebonds, 5.1 passes et 2.1 interceptions par match.47.2% à 3 points, et 87.9% aux lancers-francs.) J'avais peur que l'ancien de Davidson ai du mal à s'intégrer sur le plan physique en NBA, mais après un quelques mois d'adaptation ca va clairement mieux, même si son jeu défensif reste toujours plus ou moins suspect. Il joue de plus en plus, et surtout il arrête de se précipiter et de s'enfermer bêtement comme il le faisait au tout début de la saison. C'est un joueur en devenir qui m'a pas l'air con du tout. Sa lecture du jeu c'est donc vraiment bien améliorer et il est de plus en plus menacant derrière l'arc. Pour les Warriors c'est une vraie option de reconstruction, et le GM à d'ailleurs récemment déclaré que tout le monde était transférable (y compris Ellis) sauf le jeune Curry, il aura donc bientôt les clés de la franchise hâte de voir ce qu'il à vraiment dans le moteur.

Flynn je ne le connais que trop peu pour savoir ce qu'il est réellement, je les regardé à l'oeuvre plusieurs fois en début de saison et il ma semblé terrible irrégulier et parfois complètement idiot sur ces choix, mais je ne peut pas être objectif le concernant étant donné que je l'ai vu que peu de fois sur le parquet, j'espère être agréablement surpris lors des prochains games.

Un autre motif de satisfaction chez les meneurs c'est Darren Collison, j'étais le dernier à penser le voir faire quelques chose cette année. Bloqué par Chris Paul, il à profité de sa blessure pour se faire découvrir. Je l'ai vue à l'Oeuvre pour la première fois lors de son game contre les Hawks en début de saison, et là il sort un match genre 20 points 12 passes, inutile de dire qu'il ma étonnée et surtout vraiment plu. Hier soir il nous sort un autre match de grand standing, et pour ce genre de profil c'est vraiment cool de voir qu'il peut hausser son niveau et ainsi assurer une solution viable derrière CP3. Collison et Thorton auront était deux bonne opération pour les Hornets y'a rien à dire.

Pour finir (enfin) le cas Beaubois me laisse un peu méfiant, j'ai l'impression qu'il profite de toute la hype autour de lui pour s'installer tranquillement chez les Mavs, ces quelques ''perf'' ont tout de suite plu aux fans, et il en à parfaitement profiter, mais perso je le trouve un peu surcoté. J'espère juste que ce ne sera pas un feu de paille comme tant d'autre, et qu'il sera tirer profit de la confiance de Cuban ( Il à déclarer que le francais était difficilement tradable des Mavs). Après un coup de mou, Beaubois à acquis la confiance de Carlisle est il est devenu le back up attitré de Kidd, poussant ainsi Barea sur la touche. Comme toi Blatto je doute de ses gênes de meneur, trouvant qu'il à un jeu assez simpliste et prévisible avec le temps, mais j'espère que je me trompe.

Pour conclure sur l'ensemble de cette draft je n'ai pas vraiment de gros coup de coeur mais j'en ai pleins!!
Très vite j'ai aimé Derozan car il m'a montré exactement le profil inverse que je m'imaginais de lui, et oui il sait faire autre chose que dunker. Même si son shoot n'est pas énorme, il s'améliore franchement (47%) et son implication sur le terrains est vraiment sympa à voir. Il est appliqué défensivement, même si il est parfois trop tendre. J'attends de voir la dimension qu'il prendra dans les années à venir, mais je le trouve vraiment cool à voir jouer.
Omir Casspi est aussi un gros coup de coeur, premier Israelien en NBA, il se la régale franchement, il a eu la chance de tomber dans une équipe plein d'opportunité, mais personne ne pourra lui reprocher sa combativité sur le terrain, il court partout, et il fait du vrais marquage à la culotte comme les aimes Jean Michel Larqué. (Désolé pour la référence) Son shoot à trois points est pas mal, et il à tout pour s'améliorer.

Voila ce sera tout pour moi pirat

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 10 Fév - 15:00  cedricbdx

Je viens de voir que Beaubois est bien parti pour battre le record historique de fautes commises/48 min, pour l'anecdote... Sinon de ce que je viens de voir face aux Nuggets, il a quand même le dribble et les capacités offensives pour s'imposer...

Bon sinon, par grand chose à redire Blatto. J'avais baucoup apprécié ce que j'avais vu de Price en NCAA et je le croyais vraiment capable de bousculer la hiérarchie aux Pacers mais non...Pas assez de passes et une adresse irrégulire. Dommage, il aura eu sa chance...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 10 Fév - 19:22  Mendès

En ce qui concerne Flynn, il est sûrement celui qui galère le plus parmi les meneurs rookies. Et tout simplement parce qu'à Syracuse il faisait ce qu'il voulait, il avait toutes les clés en mains et une totale liberté, sur le scoring en particulier.

Là il se retrouve à jouer dans un système très complexe, qui ne donne pas la part belle aux meneurs. Il est obligé de changer radicalement son jeu, et forcément ben il est irrégulier. Il n'y a rien de plus normal, personne ne s'attendait à un cerveau monstrueux, il va lui falloir du temps.

Ceci étant, sans ce système et avec la liberté dont bénéficient des mecs comme Evans ou Jennings, il serait très bien placé dans la course au ROY. Je suppute beaucoup, mais son talent offensif (de scoreur j'entend) est énorme et indéniable. Il a vraiment quelque chose le gamin, et j'ai confiance dans la suite de sa carrière vu qu'il n'a pas l'air d'être un branleur et qu'il bosse dur.


Beaubois il a tout de même le grand mérite d'avoir une place dans la rotation d'une équipe à l'effectif pléthorique et aux objectifs ambitieux. Faudrait pas oublier qu'il joue aux côtés de Kidd, Terry, Barea (qui n'est pas un manche).

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 11 Fév - 17:59  Blattman

Pour les wolves je suis d'accord Mendès, il ne claque peut être pas des stats qu'ils feraient ailleurs mais surtout il est en train d'acquérir des bases qui vont être décisives pour la suite de sa carrière et surtout pour le futur de Minny.

Pour Curry la stat a noté c'est qu'il a sorti le bon triple-double 36points 13 assists 10 rebonds, conjugué à la baisse de régime d'Evans la course au ROY n'est peut être pas finie.

D'ailleurs pour le moment cette année ça été assez animé, d'abord on a cru que le titre serait pour Griffin, puis avec la blessure de Blake et l'émergence de Jennings on a cru que ça serait pour le bucks, après il y a eu Evans contre le reste du monde et maintenant que Tyreke semble plus peiné c'est Curry qui prend le relais. Bref c'est loin d'être joué d'avance (pour une fois)

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 11 Fév - 20:18  VS

Mouais faut pas non plus se leurrer Tyreke Evans remportera quand même le ROY, il nous sort encore une énorme performance il y'a deux-trois jours contre les Knicks en étant vraiment bon contre les Knicks, et surtout en rentrant des shoots ultra important, puis le match de cette nuit semble confirmer l'acclimation du trio Evans-Martin-Udrih aux nouveaux systêmes de l'équipe, il était temps vous me direz.

Concernant Curry, ca fait bien plaisir à voir, il à vraiment un shoot longue distance de fou furieux, et depuis le mois de janvier il s'intègre parfaitement dans cette équipe et comprend enfin le jeu NBA. Pas sur qu'il réedite ce genre de performance sachant que Monta Ellis risque de revenir de blessure...

Enfin au moins cela à le mérite de nous faire croire à un certain suspense.

Revenir en haut Aller en bas

Message   Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum